Le Refuge du passé (75005)

|


Au son d’un morceau de jazz, on plonge dans un lieu où les souvenirs et la nostalgie nous envahis. Au milieu de vieilles affiches de pièces de théâtres accrochées aux murs, les meubles de nos grand-mères semblent avoir trouver une deuxième vie dans ce restaurant. Le Refuge du passé est un véritable havre de paix au cœur de la ville en mouvement.

Sacha Guitry, Aristide Bruant, Fernandel ou encore Piaf, on mange en compagnie des idoles de nos aînés. Si le théâtre est omniprésent dans ce petit restaurant, c’est parce que les anciens propriétaires fréquentaient le beau monde du milieu artistique. Le Refuge du passé n’est, certes, pas sous les feux de la rampe, il n’en est pas moins apprécié des célébrités comme des gens du quartier.


Reprise depuis 6 ans, cette institution reste une adresse incontournable. On s’y rend d’abord pour manger de bons plats auvergnats. Au menu, des formules plats/desserts ou entrée/plat/dessert qui permettent de goûter à tout à petits prix. De l‘assiette Bougnate à l’assiette de fromages des Monts d’Auvergne, on retrouve les plats classiques de la cuisine du terroir comme le confit de canard, le cassoulet et les tripoux d’Auvergne.

Atypique est probablement l’adjectif qui convient le mieux à ce lieu. Combien de restaurants parisiens proposent encore aujourd’hui un bon ragoût ou le jambonneau aux cêpes cuit au four ? Il faut l’avouer, ils sont peu. Et ceux qui ont, autour de leur carte, construit un véritable univers sont encore moins nombreux.


Selon les mots de Maupassant, repris comme un leitmotiv par le restaurant, « de toutes les passions, la seule respectable est la gourmandise ». J’ajouterais qu’elle est d’autant plus respectable qu’on s’y adonne avec plaisir dans un lieu enchanté.

On aime : l’ambiance vieillotte qui fait le charme du lieu
On y va pour : passer un bon moment et déguster de bons plats

Le Refuge du passé
32, rue du Fer à Moulin
75005 PARIS
01 47 07 29 91

:

Posts similaires :